Les concepts

Pour les jeunes de moins de 15 ans, un concept innovant appelé sport, éducation et études

Il comprend un système d’internat pouvant accueillir 40 candidats au plus dont 20 garçons, assurés en responsabilité civile. Ces garçons payent l’année scolaire et sont logés dans un concept familial pour éviter le dépaysement à l’image d’une famille d’accueil. Leurs principales conditions d’admissibilité sont qu’ils soient en bonne santé et aussi scolarisés même s’ils viennent pour apprendre le sport chez nous.

Ces enfants sont alors placés dans des établissements partenaires pour étudier l’enseignement général Sénégalais, ce qui leur permet de sortir partiellement pour aller à l’école et de rencontrer d’autres camarades. L’avantage est qu’ils ne sont pas enfermés et étouffés, qu’ils ont une petite liberté qui leur permet de se développer dans leur milieu naturel. Au niveau de l’internat, ils ont des répétiteurs qui suivent fidèlement le programme de l’école partenaire en vue de les renforcer.

Par ailleurs, les éducateurs profitent de cette vie en famille pour les accompagner, les enseigner les bonnes manières, la pratique de leur religion, le comportement selon le milieu, l’organisation de leur journée, le rangement de leur chambre parmi tant d’autres. Ces enfants vont apprendre à préparer un lendemain meilleur, l’objectif de Kora’s, c’est de les compter parmi les meilleurs des meilleurs plus tard.

Pendant les week end, ils pratiquent le football qui est leur sport favori. Ils jouent le championnat organisé par les écoles de football pour ne pas perturber leur calendrier scolaire. Et en cours de l’année, principalement pendant les fêtes de Noël et de Pâques, ils font des stages qui permettront à Kora’s, non seulement de les renforcer mais en plus d’évaluer pour voir si les compétences à tous les niveaux sont bien acquises.

Pour les filles, un concept innovant appelé sport, éducation et métier

Avec un effectif de 20 candidates maximum par année, elles sont également logées dans les mêmes conditions que les garçons et avec le même modèle mais parmi elles, il y’a des mineures et des majeures. Cette mixité en elle-même est innovante, Kora’s est le seul internat de sport et études actuellement au Sénégal abritant à la fois des filles et des garçons. Souvent, elles sont issues d’un milieu défavorable et abandonnent les études pour différentes raisons et viennent à Kora’s pour participer aux compétitions nationales en vue de réussir dans le monde du football, croyant fermement que c’est le seul espoir qui leur reste. Malgré cela, Kora’s exige des mineures le retour à l’école et des majeures l’emploi ou la formation à un métier dans différents domaines : restauration, coiffure, jardinage, éducatrice, etc. Elles sont recrutées tout comme les garçons avec l’accord de leurs parents et sont prises en charge totalement par Kora’s. Et pour tenter d’assurer sa pérennité, Kora’s crée des richesses, emploie ces filles (les majeures), leur donne un salaire (le smic) et garde les bénéfices s’il y’en a pour les réinvestir dans leur prise en charge.

Un exemple pour étayer ces propos est qu’aujourd’hui, dans la phase 1, Kora’s a ouvert un restaurant et a employé 7 (sept) de ces filles qui ne voulaient pas et n’avaient aucune expérience dans le domaine mais après sensibilisation par différents moyens, elles ont fini par comprendre et accepter. A la base, les filles ciblées savent déjà cuisiner, donc elles sont formées dans les normes d’hygiène et de sécurité puis testées, accompagnées et suivies pendant les trois premiers mois. A un moment donné, même si elles ne pensaient qu’à jouer au football pour réussir, elles finissent par aimer et comprendre qu’un métier est primordial après la retraite, surtout si on sait que pour les femmes, cela arrive généralement à 30 (trente) ans au maximum. Par ailleurs, avec le peu de salaire qu’elles gagnent, elles se rendent compte que c’est utile pour régler certains problèmes familiaux et personnels. Elles deviennent ainsi conscientes qu’elles vont être de futures mamans, leur réinsertion est ainsi en partie assurée.

Comme pour les jeunes de moins de 15 ans, elles participent aux stages organisés. Certaines sont même coptées pour assurer le rôle d’encadrement pour les jeunes, une autre façon de les former et de les responsabiliser.

Pour les garçons de plus de 15 ans, un concept appelé sport et métier

D’habitude c’est des jeunes d’âge moyen 18 ans qui ont abandonné l’école et ne veulent ou ne peuvent plus y retourner. Ils n’ont de vie que le football et pensent avec conviction que c’est leur seul chemin de réussite. Pour l’instant, ils ne sont pas logés d’abord parce qu’il y’a un problème de place mais en plus pour éviter la mauvaise influence auprès des moins de 15 ans et pour protéger les filles qui logent au sein de l’internat. Même s’il faut loger ses jeunes, il vaut mieux les isoler dans une partie annexe, c’est nécessaire pour obtenir les résultats escomptés.

En mode externat, ils participent aux formations offertes par Kora’s au sein de l’internat les mercredi et samedi après-midi dans les domaines de l’éducation, de la vie en société et de la religion. Kora’s les sensibilise à longueur d’année et tente de trouver un métier pour certains. Ils sont ensuite placés dans des clubs nationaux ou internationaux après tests. Ils sont assurés également et leur transport journalier est pris en charge ainsi que leurs équipements (maillot, short et bas).

Il peut arriver de façon exceptionnelle, que certains parmi eux, qui ont atteint un certain niveau de maturité, soient coptés pour loger et participer à l’éducation des moins de 15 ans.

IMG-20180102-WA0060

20171226_172251

20171225_073741

20171225_094114

20171226_11200420171226_11210720171226_122811    20171228_082052 20171228_082104

 

 

 

 

 

 

1 comment on “Les concepts”

Laisser un commentaire